¿Melancolía y Júbilo? – Mélancolie et Joie ?

 
 

 
 
BEIRUT – Elephant Gun    (re-création)
 
 
« If I was young, I’d flee this town
I’d bury my dreams underground »
As did I, we drink to die, we drink tonight

« Si fuera joven huiría de esta ciudad.
Mis sueños, los enterraría bajo tierra ».
Así lo hice, y esta noche bebemos hasta morir.

« Si j’étais jeune, je fuirais cette ville.
Mes rêves, je les enfouirais dans la terre ».
Ainsi je l’ai fait, et ce soir nous buvons à en mourir.

Far from home, elephant gun
« Let’s take them down one by one »
We’ll lay it down, « it’s not been found, it’s not around »

Lejos de allá, rifles para cazar elefantes.
“A derribarlos, uno por uno”.
Y nos echaremos ahí. “No han sido hallados, no están por aquí”.

Loin de là bas, des fusils pour la chasse d’éléphants.
« Qu’on les abatte, l’un après l’autre ».
Et nous nous coucherons ici-bas. « On ne les a pas retrouvé, ils ne sont plus là ».

Let the seasons begin – it rolls right on
Let the seasons begin – take the big game down

Qué empiecen las estaciones – todo llega como debe ser.
Qué empiecen las estaciones – a derribar la caza mayor.

Que les saisons commencent – tout arrive comme il faut.
Que les saisons commencent – que toute chasse disparaisse.

Let the seasons begin – it rolls right on
Let the seasons begin – take the big game down

Qué empiecen las estaciones – todo llega como debe ser.
Qué empiecen las estaciones – a derribar la caza mayor.

Que les saisons commencent – tout arrive comme il faut.
Que les saisons commencent – que toute chasse disparaisse.

And it rips through the silence of our camp at night
And it rips through that night all I have and hide.

Y rasgan el silencio de nuestro campamento en la noche.
Y rasgan aquella noche, todo lo que tengo y escondo.

Et le silence qui règne à notre camp est déchiré cette nuit.
Et voici la déchirure de cette nuit, de tout ce que je cache et possède.

And it rips through the silence of our camp at night
And it rips through the silence, all that is left is all that I hide

Y rasgan el silencio de nuestro campamento en la noche.
Y rasgan el silencio, y todo lo que resta lo escondo.

Et le silence qui règne à notre camp est déchiré cette nuit.
Et le silence est déchiré, et tout ce qui reste je le cache.

Publicités

5 Responses to ¿Melancolía y Júbilo? – Mélancolie et Joie ?

  1. Comme boire la ciguë

  2. Mixha dit :

    Me encabtó la letra de esta canción es muy poética, un besote

  3. Yliathim dit :

    Il y a dans la musique comme une joie de vivre contrastant avec le regard des mots mettant l’âme en contradiction.

  4. Ybris dit :

    Preciosa música y letra.
    Enhorabuena por la traducción.

    Un beso.

  5. alba dit :

    Y rasgan aquella noche, todo lo que tengo y escondo.
    esta noche bebemos hasta morir

    Besos

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :