Une Tristesse…

 
Une tristesse s’épanouissait dans mon corps, paradoxalement. Une tristesse alourdie au bout de mes doigts. Ainsi, mes mains, telles les géraniums de ton jardin, exhalaient des parfums autour de ton corps.
 
 
 

Publicités

3 Responses to Une Tristesse…

  1. Daud dit :

    L’éclosion de ces mains semblent chercher
    chercher, chercher…
    Chercher la douceur apaisante.
    Insaisissable.
    Elles s’ouvrent à la tristesse d’une désolation.

  2. Un déjà vécu m’envahit en te lisant.

    Mais les mains n’ont plus ce corps tant aimé pour exhaler les parfums de tristesse.

  3. versionscelestes dit :

    Bonjour Daud et Vincent.

    Merci pour ces mots.

    Vos Versions Célestes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :