Projection d’observation

 
Elle est sur le point de monter dans le tramway.

Elle n’arrive pas à s’y tenir debout.

Malgré le luxe de ses habits, tout le monde s’apercevra de sa rougeur, de ses yeux mi-clos qui partent dans une fixité mal délimitée.

C’est un oiseau qui se posera sur un espace construit par un corps projetant ses gestes et ses pensées.

C’est un oiseau qui cherchera à rattraper son retard sur un espace où les autres ne viendront pas :

Elle parlera, demandera, redemandera.

Les autres ne voudront rien savoir de son chant qui s’éteint.
 

Publicités

4 Responses to Projection d’observation

  1. Daud dit :

    Son envol libérera ses sourds compagnons anonymes qui soudain entendrons le chant de ses rêves.

  2. Ybris dit :

    Pues habrá que agradecer a ese pájaro su intento de plasmar la demora en el espacio en que ningún otro irá a posarse.

    Besos.

  3. Perséphone dit :

    Triste solitude….

  4. ardentedomo dit :

    Superbe et émouvant.
    Votre texte me fait penser au personnage de Vera dans « Le pavillon des cancéreux » de Soljenitsyne.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :