Una joya – un bijou (re-création)

Canción sin video / Chanson (pas de vidéo).

 
 
FUJI

Has dejado noches,
noches del adiós.
La certeza de tus ojos
cree que me voy.
Has dejado un cielo,
para amanecerlo a la vez,
allí.

Tu as quittés des nuits,
des nuits d’adieux.
Et toi, les yeux dans leur certitude,
te voilà croyant que je pars.
Tu as quitté un ciel
pour lui donner cette fois un jour,
là bas.

Cruzas solo puentes,
puentes entre tí.
Las flores y el silencio
son cosas de tu amor.
Has dejado un río
para atravesarlo a la vez,
allí.

Tu ne traverses que des ponts,
des ponts qui te relient.
Les fleurs et le silence,
ces objets de ton amour.
Tu as quitté un fleuve
pour le traverser cette fois,
là bas.

Y es que me espera
y cobijo me dará entre sus manos
hasta que luego venga Fuji con el mundo
y me hace las señales con las piernas
desde un punto de la calle
desolada.

C’est qu’en réalité on m’attend,
on m’abritera dans des mains
jusqu’à l’arrivée de Fuji apportant le monde
faisant des signes avec les jambes
sur un coin de la rue désolée.

Y es que puedo soportar
esta distancia,
y es que te has impreso en mí
como una luz…

Et c’est qu’en réalité
je peux supporter cette distance,
c’est qu’en réalité ta lumière
s’est empreinte sur moi…

Cruzas solo puentes,
puentes entre tí.
Las flores y el desierto
son cosas de tu amor.
Has dejado un cielo
para amanecerlo a la vez,
allí.

Tu ne traverses que des ponts,
des ponts qui te relient.
Les fleurs et le désert,
ces objets de ton amour.
Tu as quitté un ciel
pour lui donner cette fois un jour,
là bas.

Y es que me espera
y cobijo me dará entre sus manos
a que luego venga Fuji con el mundo
y me hace las señales con las piernas
desde un punto de la calle
desolada.

C’est qu’en réalité on m’attend,
on m’abritera dans des mains
pour que vienne Fuji apportant le monde
faisant des signes avec les jambes
sur un coin de la rue désolée.

Y es que puedo soportar
esta distancia,
y es que te has impreso en mí
como la luz…

Et c’est qu’en réalité
je peux supporter cette distance,
c’est qu’en réalité cette lumière
s’est empreinte sur moi…
 
——————————————-
 
Luis Alberto Spinetta (Buenos Aires, 1950). Considéré comme l’un des fondateurs du rock en Amérique latine. Ses textes sont influencés par le surréalisme.

Publicités

7 Responses to Una joya – un bijou (re-création)

  1. Marimbalù dit :

    *réaction sur le vif*
    C’est curieux, je n’ai pas compris, spontanément, les deux textes de la même façon… En espagnol, c’est le sens de « Tu as laissé passer des nuits et des nuits » (entre tel et tel événements) qui s’est imposé à moi.
    La VF m’a surprise en première lecture.
    Amusant !

  2. Leonardo dit :

    Extraño primer verso y muy evocador que el segundo verso parece aclarar sin quitarle el misterio. Cosas que son posibles en poesía.
    saludo

  3. Vincent Sremed dit :

    Quel monde s’ouvre maintenant à la sortie des nuits d’adieux. Est-ce que la nuit demeure, retrouvée.

  4. alba dit :

    Vaya! he quedado impactada. Ni siquiera sé cuantas veces llevo escuchándola y leyendola. Además tiene que ver con algo que estaba pensando y lo expresa tan bien que mejor callo. Lo único que puedo agregar aunque parezca que no tiene sentido es que me ha subido el ánimo. Muchas gracias, Versions.

    Un beso

    Alba

  5. Daud dit :

    Merci, je ne connaissais pas.

  6. Mixha dit :

    Que bello poema, eres la traductora del poema? si lo eres eres una excelente traductora Versions, muy sublime me dejó pensando, un beso

    ya me tocaba leerte

  7. versionscelestes dit :

    Estimada Mixha:

    Es la letra de una canción de Spinetta, cantautor y rockero argentino.

    Besos,

    Versions Célestes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :