Observation

 
c’est un morceau de nuit
qui se répand vers les structures vides

telle un cône la vision cherche
à garder les instants qui perdurent
en étoiles de faisceaux lumineux

un anneau qui se désagrège
jusqu’à devenir un fil impossible
dans la grandeur de la nuit circulaire

Publicités

2 Responses to Observation

  1. Bismark dit :

    Este poema parece surgir de tu vision de Saturno…

    Es excelente un pedazo de la noche hacia las estructuras vacias…

    Y el final de la noche circular me parece excelente imagen…

    Saludos

  2. Vincent Sremed dit :

    J’aime bien Saturne aussi et ses anneaux improbables.

    Je cherche aussi à garder les instants en étoiles.

    Merci Versions Célestes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :