Avant et après le 14 juillet – Antes y después del 14 de julio francés

(Être) né(e) quelque part – Nacer en algún lugar

On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille,
Nadie elige a sus padres, nadie elige a su familia,
On choisit pas non plus
Tampoco se eligen
Les trottoirs de Manille, de Paris ou d’Alger
Las aceras de Manila, París o Argel
Pour apprendre à marcher.
Para aprender a caminar.

Être né quelque part,
Nacer en algún lugar,
Être né quelque part
Nacer en algún lugar
Pour celui qui est né
Para quién nació
C’est toujours un hasard.
Es siempre azar.
Nom’inqwando yes qxag iqwahasa {2x}

Est-ce que les gens naissent égaux en droits
Acaso la gente nace con iguales derechos
À l’endroit où ils naissent.
En el sitio donde nacen.
Nom’inqwando yes qxag iqwahasa {2x}

Est-ce que les gens naissent égaux en droits
Acaso la gente nace con iguales derechos
À l’endroit où ils naissent
En el sitio donde nacen.
Que les gens naissent
Acaso nacen
Pareils ou pas.
Iguales o no.

Y a des oiseaux de basse cour et des oiseaux de passage
Las aves del corral y las aves de paso
Ils savent où sont leurs nids, qu’ils rentrent de voyage
Saben dónde se encuentran sus nidos cuando regresan de viaje
Ou qu’ils restent chez eux.
O permanecen en su morada.
Ils savent où sont leurs œufs…
Saben dónde se encuentran sus crías…

Être né quelque part,
Nacer en algún lugar,
Être né quelque part
Nacer en algún lugar
C’est partir quand on veut,
Es partir cuando se quiere,
Revenir quand on part
Volver cuando se va

Nom’inqwando yes qxag iqwahasa {1x}

Est-ce que les gens naissent égaux en droits
Acaso la gente nace con iguales derechos
À l’endroit où ils naissent
En el sitio donde nacen.

Nom’inqwando yes qxag iqwahasa

Est-ce que les gens naissent égaux en droits
Acaso la gente nace con iguales derechos
À l’endroit où ils naissent
En el sitio donde nacen.
Que les gens naissent
Acaso nacen
Pareils ou pas
Iguales o no.

On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille,
Nadie elige a sus padres, nadie elige a su familia,
On choisit pas non plus les trottoirs de Manille
Tampoco se eligen las aceras de Manila,
De Paris ou d’Alger
París o Argel
Pour apprendre à marcher
Para aprender a caminar.

Je suis né quelque part
Nací en algún lugar

Je suis né quelque part…
Nací en algún lugar…
Laissez-moi ce repère
Déjenme este signo
Ou je perds la mémoire…
O la memoria he de perder…

Nom’inqwando yes qxag iqwahasa

Est-ce que les gens naissent…
Acaso la gente nace…

(Traducción: Versions Célestes)

Maxime Le Forestier (París, 1949). Gran intérprete y compositor francés. La canción le da título al álbum que saliera en el año 1988. Una página web: http://web.mac.com/loisgerin/MaximeLeForestier/

Publicités

5 Responses to Avant et après le 14 juillet – Antes y después del 14 de julio francés

  1. Miki dit :

    Hola!
    Acabo de volver de mi largo viaje a traves de Portugal y queria saludarte, un poquito rapidamente hoy ya que hay mucho que hacer para volver a la vida normal sedentaria (me gusta mucho mas estar on the road!)…
    Bonita cancion de Maxime Le Forestier, no la conocia, y que bien que la has traducido… escuchaba a Maxime cuando era estudiante en Toulouse, hace muchos anos…
    hasta pronto!

  2. Ybris dit :

    Una preciosa canción. Me ha encantado escucharla.
    Debe de ser que me siento identificado con ese haber nacido en un sitio por azar y saber que cuando da lo mismo el lugar uno es libre de partir.

    Buscando con Google encontré el sentido del estribillo zulú y algunas frases más que se escuchan de fondo
    Y un par de traduciones:

    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa:
    « Even if the mind of the giant (person of great strength, or boss) goes mad »
    Abantwana bayagxuma, becahselana bexoxa:
    « the children are jumping, playing hide and seek, and (chatting) talking to each other. »

    t is Zulu and means: « If one is violent in his head, he is confused in the head.”

    … Nom’inqwando yes qxag iqwahasa signifie Quand on a l’esprit violent, on l’a aussi … en langage Zoulou

    1-Né quelque part
    (Paroles : Maxime le Forestier * Musique : Maxime le Forestier / Jean Pierre Sabar)
    On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille.
    On choisit pas non plus les trottoirs de Manille,
    De Paris ou d’Alger
    Pour apprendre à marcher.
    Etre né quelque part.
    Etre né quelque part,
    Pour celui qui est né, c’est toujours un hasard.
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Y’a des oiseaux de basse-cour et des oiseaux de passage.
    Ils savent où sont leurs nids, qu’ils rentrent de voyage
    Ou qu’ils restent chez eux,
    Ils savent où sont leurs oeufs.
    Etre né quelque part.
    Etre né quelque part,
    C’est partir quand on veut, revenir quand on part.
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Est-ce que les gens naissent égaux en droits
    A l’endroit où ils naissent ?
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Est-ce que les gens naissent égaux en droits
    A l’endroit où ils naissent…
    Que les gens naissent pareils ou pas ?
    Abantwana bayagxuma, becashelana bexoxa
    On choisit pas ses parents, on choisit pas sa famille.
    On choisit pas non plus les trottoirs de Manille,
    De Paris ou d’Alger
    Pour apprendre à marcher.
    Je suis né quelque part.
    Je suis né quelque part,
    Laissez-moi ce repère, ou je perds la mémoire.
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Est-ce que les gens naissent égaux en droits
    A l’endroit où ils naissent…
    Que les gens naissent pareils ou pas ?
    Buka naba bexoshana
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Buka naba bexoshana
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Est-ce que les gens naissent égaux en droits
    A l’endroit où ils naissent…
    Que les gens naissent pareils ou pas ?
    Buka naba bexoshana
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa
    Nom’inqwando yes qwag iqwahasa

    Besos

  3. Maxime dit :

    L’un des plus beaux textes de Maxime Le Forestier ! Merci pour cette belle traduction Versions Célestes ! A quand la mise en musique…

  4. alba dit :

    Me ha encantado, no la conocía. Gracias por la traducción e igualmente a Ybris por complementar.

  5. versionscelestes dit :

    Gracias a todos por sus comentarios. GRACIAS! a Ybris por los aportes.
    Merci a vous tous pour vos commentaires. UN GRAND MERCI à Ybris pour son apport.
    Thank you very much all of you for your comments. THANK YOU Ybris for your contribution.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :