Se juntan

Se juntan, vuelven a croarse,
se hinchan, se soban,
se soban, se hacen
heridas en la piel viscosa,
abiertas con bordes
húmedos. Y sus llagas
se prenden a las de los otros,
pálidos, que siguen
moviéndose hasta lanzarse
en lo profundo de las aguas
del quieto estanque.
Ninguno se queda inmóvil.
Todos se muestran,
se restregan, en carne viva.

Publicités

3 Responses to Se juntan

  1. Ybris dit :

    Roces de la piel.
    Estremecedoras heridas sobre el más terrible y consolador deseo.

    Bellos versos.

    Besos.

  2. alba dit :

    El deseo profundo deja de lado cualquier otra consideración.

    Besos

  3. […] Mes remerciements à Alba Alpha qui publie les textes Columpio et Se juntan sur son blog. Je vous conseille vivement de vous y rendre, même si vous ne comprenez pas […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :