Jorge Eduardo Eielson

Último cuerpo

Cuando el momento llega y llega
Cada día el momento de sentarse humildemente
A defecar y una parte inútil de nosotros
Vuelve a la tierra
Todo parece más sencillo y más cercano
Y hasta la misma luz de la luna
Es un anillo de oro
Que atraviesa el comedor y la cocina
Las estrellas se reúnen en el vientre
Y ya no duelen sino brillan simplemente
Los intestinos vuelven al abismo azul
En donde yacen los caballos
Y el tambor de nuestra infancia

————————————–

L’Ultime corps

Quand le moment arrive et il arrive
Chaque jour le moment de se sentir avec humilité
À déféquer et une part inutile de nous
Retourne à la terre
Tout paraît plus simple et plus proche
Et jusqu’à la lumière même de la lune
C’est un anneau d’or
Qui traverse la salle à manger et la cuisine
Les étoiles se réunissent dans le ventre
Et maintenant elles ne font pas mal mais brillent simplement
Les intestins retournent à l’abîme bleu
Là où paissent les chevaux
Et le tambour de notre enfance

(Traduction de Claude Couffon)

Jorge Eduardo Eielson (Lima, 1924) est considéré comme l’un des grands poètes de l’Amérique latine. Voir le site http://eielson.perucultural.org.pe

Publicités

2 Responses to Jorge Eduardo Eielson

  1. Hola versionescelestes,

    Claro, tienes mi permiso para traducir mi poema. Más bien antes de publicarlo envíame la traducción a mi correo: rec_denisse@hotmail.com

    Muchas gracias por la delicadeza.

    Un abrazo fraterno,

    Denisse

  2. […] (Lima, 1924) est considéré comme l’un des grands poètes de l’Amérique latine. Lire cette traduction par le grand Claude Couffon sur mon blog. Voir le site […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :